La trilogie du Magicien Noir - Tome 1, La Guilde des Magiciens de Trudi Canavan


Trudi Canavan
Fantasy
Milady
474 pages
8,20 euros




Résumé:

Pour nettoyer la ville des indésirables, les magiciens d'Imardin parcourent les rues, protégés par un bouclier magique. Ils redoutent en effet les représailles de ceux qu'ils persécutent, vagabonds, orphelins et rebelles. Lorsque la pierre lancés par une jeune fille en colère traverse leur protection et assomme l'un des mages, c'est la stupéfaction. Ce que la guilde des magiciens redoutait depuis si longtemps est arrivé: une magicienne inexpérimentée est en liberté dans les rues! il faut la retrouver avant que son pouvoir ne la détruise et toute la ville avec.



Mon avis: 

Sonea , une jeune fille des Taudis découvrent par inadvertance qu'elle à le don de la magie, persuadée que la Guilde qui la poursuit veux la tuer pour avoir oser lancer une pierre sur l'un d'eux, Sonea s'embarque dans un jeu de cache cache presque interminable, cherchant des alliés auprès des habitants des Taudis et des Voleurs.

Cela fait un bon moment que cette trilogie me tentais, les critiques étaient excellentes, je m'attendais à un livre de fantasy explosive qui me rendrais tout de suite accro, sauf que... c'est retombé comme un soufflé. Dans un premier temps, j'ai trouvé l'histoire très longue à démarré, il à fallut que je m'arme de patience et que je persiste jusqu'au milieu du roman pour ENFIN découvrir quelques chose qui me plaise et voir l'histoire prendre un second souffle...ouf! Surtout que ce second souffle m'a permis de terminer le livre presque d'une traite et m'a beaucoup plus, je vais donc pouvoir lire le tome 2 .
Et dans un deuxième temps, j'ai eu beaucoup de mal du à la lenteur de mon début de lecture et au manque de dynamisme à me plonger dans l'histoire, l'univers et m'accrocher aux différents personnages.

Mais tout est bien qui fini bien car sur moi, la magie Canavan à fini par opérée. C'est un classique du genre et il est abordable aux novices comme aux expérimentés de Fantasy.


Illidan de William King



William King
Gaming
Milady
469 pages
8 euros



Résumé:

Illidan Hurlorage est l'un des être les plus puissants à avoir jamais foulé les terres d'Azeroth. Condamné pour trahison après avoir infiltré la démoniaque Légion ardente, il fut emprisonné pendant dix mille ans. Mais ses véritables motivations restent insaisissables.
Aujourd'hui la Legion est de retour et il n'existe qu'un seul combattant en mesure de se dresser face à elle. Libéré de ses chaines, Illidan se prépare à l'affrontement final dans le monde étranger de l'Outreterre. Mais nombreux sont ceux qui ne voient dans l'armée monstrueuse qu'il assemble que l'instrument d'une cynique quête de pouvoir, comme son ancienne geôlière Maiev Chantelombre bien décidée à lui faire payer ses crimes. Elle ne connaîtra  aucun repos tant qu'Illidan ne sera pas de retour en prison... ou étendu dans sa tombe.


Mon avis: 

J'ai mis beaucoup plus de temps à lire ce tome que tout les autres WOW que j'ai lu jusqu'a maintenant, je ne peux pas dire si cela viens de l'auteur ou du fait que je ne joue pas et me suis sentie un petit peu largué par moment, je ne saurais vous le dire, il n'empêche que malgré la lenteur de ma lecture j'ai passé un excellent moment avec Illidan, un personnage que je ne connaissais encore pas mais qui m'a beaucoup plus notamment physiquement , avec ses ailes il est juste tout à fait impressionnant.

Nous retrouvons donc Illidan libéré car lui seul peu être en mesure de combattre la Legion, il est puissant et malin, il va réussir à créer une armée de Illardi pour combattre son pire ennemi, mais cela sera sans compter l'obstination de Maeiv Chantelonbre qui elle à une tout autre quête: tuer Illidan.
Le personnage de Vandel m'a beaucoup questionné, je me suis demandé pourquoi il était mis si en avant, comme je ne joue pas je ne sais pas si il a un rôle dans le jeu ou si c'est l'auteur qui l'a créer juste pour son roman.

C'est un roman bien écrit qui nous permet grâce à ses différent personnages de voyager un peu plus dans l'univers de Wow et le monde d'Outreterre, j'ai encore beaucoup de lacunes avec l'histoire, et tout les personnages mais petit à petit cela fini par rentrer. Wow reste un univers puissant d'imagination et de création, il semble sans fin.

Mes derniers achats #3





Comme je fais attention de ne pas trop acheter et de limiter ma PAL je m'offre un peu près tout les trois mois quelques livres, l'idéal serait d'en acheter au prorata de mes lectures, mais le soucis c'est que je suis vraiment à fond dans la saga de WORLD OF WARCRAFT est que certains livres ne sont plus édités, donc je saute un peu dessus au fur et à mesure de mes lectures. Donc pour commencer justument, je me suis acheté deux livres de la saga :


Arthas, l'ascension du Roi Liche de l'excellente Christie Golden, 

il fait "presque" suite à ceux que j'ai lu si on omet les deux ou trois livres entre qui ne sont plus publiés.

 

"Sa malveillance est légendaire. Seigneur du Fléau mort-vivant, porteur de la lame runique Deuillegivre, et ennemi des peuples libres d’Azeroth, le roi-liche est une entité d’une puissance incalculable et d’une cruauté incomparable… et son âme glacée totalement dévorée par ses plans pour détruire toute vie. Mais il n’en fut pas toujours ainsi. Bien avant que son âme ne fusionne avec celle du chaman orc Ner’zhul, le roi-liche était Arthas Menethil, prince héritier de Lordaeron et paladin dévoué de la Main d’argent. Lorsqu’une pestilence de non-mort menaça tout ce qu’il aimait, Arthas se lança dans une quête éperdue à la recherche d’une lame runique assez puissante pour sauver sa patrie. Mais l’objet de ses recherches allait exiger un tribut élevé de son nouveau maître, le jetant dans une terrifiante descente vers la damnation. Le sort d’Arthas le mènera à travers les landes arctiques du nord vers le Trône de glace, où il fera face, enfin, à la plus sombre des destinées." 



Puis, Illidan de William King,

C'est le premier tome des huit livres que Milady va sortir sur World Of Warcraft et évidement je vais sauter dessus^^.


"Illidan Hurlorage est l'un des êtres les plus puissants à avoir jamais foulé les terres d'Azeroth. Condamné pour trahison après avoir infiltré la démoniaque Légion ardente, il fut emprisonné pendant dix mille ans. Mais ses véritables motivations restent insaisissables.
Aujourd'hui, la Légion est de retour et il n'existe qu'un seul combattant en mesure de se dresser face à elle. Libéré de ses chaînes, Illidan se prépare à l'affrontement final dans le monde étranger de l'Outreterre. Mais nombreux sont ceux qui ne voient dans l'armée monstrueuse qu'il assemble que l'instrument d'une cynique quête de pouvoir, comme son ancienne geôlière, Maiev Chantelombre, bien décidée à lui faire payer ses crimes. Elle ne connaîtra aucun repos tant qu'Illidan ne sera pas de retour en prison... ou étendu dans sa tombe."



Toujours dans le monde du Gaming, mais cette fois ci de la Science Fiction, j'ai choisi de commencer la série STARCRAFT qui est aussi une création Blizzard. 

Starcraft, la saga des templiers noir, tome 1 de Christie Golden.

Il s'agit de mon premier livre de SF, comme je connais bien l'auteur maintenant je pense que mes premiers dans cette univers devrais me plaire. 




"Archéologue aussi modeste que talentueux, Jake Ramsey saisit la chance de sa vie lorsqu'il est engagé pour examiner un temple Xel'Naga récemment exhumé. Cette nouvelle mission est censée lui ouvrir de nombreuses portes, mais lorsqu'il découvre la dépouille d'une mystique protoss morte depuis bien longtemps, ses espoirs et ses rêves sont implacablement noyés par les souvenirs de l'extraterrestre. Désormais lié à l'âme de la Protoss, Jake est devenu le seul dépositaire de son histoire. Jake tente de lutter pour conserver sa propre identité au milieu de la tempête qui fait rage dans son esprit, mais il se rend bientôt compte qu'il a découvert un secret capable d'ébranler les fondations mêmes de l'univers. Un récit original de guerres galactiques, basé sur la célèbre série de jeux vidéo de Blizzard Entertainment."



Ensuite j'ai décidé de commencer une grande saga de 15 tomes :-o !!! Je n'étais pas très motivée mais j'ai lu les premieres pages dans le magasins et j'ai adoré de suite la plume de l'auteur donc j'ai décidé de prendre ce petit pavé de 1002 pages !

L'épée de vérité tome 1, la première leçon du sorcier de Terry Goodkind





"Jusqu’à ce que Richard Cypher sauve cette belle inconnue des griffes de ses poursuivants, il vivait paisiblement dans la forêt. Elle ne consent à lui dire que son nom : Kahlan. Mais lui sait déjà, au premier regard, qu’il ne pourra plus la quitter. Car désormais, le danger rôde en Hartland. Des créatures monstrueuses suivent les pas de l’étrangère. Seul Zedd, son ami le vieil ermite, peut lui venir en aide… en bouleversant son destin. Richard devra porter l’Épée de Vérité et s’opposer aux forces de Darken Rahl, le mage dictateur. Ainsi commence une extraordinaire quête à travers les ténèbres. Au nom de l’amour. A n’importe quel prix."



J'ai décidé de terminer ces achats par un livre témoignages, j'en est déjà lu quelqu'un dans ce style, il s'agit de témoignages de personnes qui travail dans les pompes funèbres. C'est un univers qui me plait bien, et me permet de démystifier La Mort.

Chroniques de mon crématorium  de Caitlin Doughty



"En général, les gens se décarcassent sacrément pour repousser la mort dans les marges. Caitlin Doughty, elle, fraîchement diplômée d’histoire médiévale, se fait embaucher dans une petite entreprise de pompes funèbres. Comment va-t-elle se dépatouiller avec ses premiers cadavres ? Fermer des yeux dont les paupières ne cessent de se rouvrir, clore des bouches béantes, retirer un pacemaker, mettre des bas à un mort gonflé comme un bonhomme Michelin ou enfiler un string à grand-mère car tel est le souhait de la famille ? Comment enfin sortir les cendres du crématorium sans que ses noodles en prennent un coup et le même soir séduire un mec alors qu’elle sent le roussi ? Caitlin Doughty explore sa vocation de croque-mort avec un humour noir réjouissant. Le récit est fascinant. Qu’on ne s’y trompe pas pourtant, l'objectif – atteint – de cette jeune femme engagée est de nous réapprendre à accueillir nos morts, de façon plus humaine, sans peur, et nous aider ainsi à accepter l’inacceptable."





Donc voici les derniers livres qui viennent s'ajouter à ma petite PAL de 12 livres^^ :-)




Assassin's Creed, Tome 1 - Renaissance de Oliver Bowden


Oliver Bowden
Gaming
Milady
465 pages
8,20 euros





Résumé:

Trahi par les familles dirigeantes d'Italie, un jeune homme se lance dans une épique quête de vengeance. Afin d'éliminer la corruption et de rétablir l'honneur des siens, il deviendra un assassin.
Il fera appel à la sagesse de grands esprits comme Léonard de Vinci ou Nicolas Machiavel, car il sait que sa survie dépend des dons qu'il doit développer.
Au yeux de ses alliés, il représente le changement car il combat pour la liberté et la justice mais ses enemis le considèrent comme la pire des menaces car il a voué son existence à la destruction des tyrans qui oppriment le peuple d'Italie.
Ainsi commence une histoire de pouvoir, de vengeance et de conspiration.




Mon avis:

C'est en lisant ce premier tome que je découvre l'univers du jeu pour la première fois.  Ezio et sa famille sont victimes d'une grosse machination, son père et ses deux frères le paie de leurs vie, Ezio arrive à s'enfuir et à mettre hors de danger sa soeur et sa mère en état de choque. Il va alors découvre dans l'ombre des alliés qu'il ne soupçonnais pas trouver et va devenir un redoutable assassin.

Je me suis un peu perdue par moment dans les noms, et les machinations mais dans l'ensembles pour une novice je m'en suis bien sortie je dirais. La plume de l'auteur n'est pas désagréable mais manque un peu de profondeur , elle à tendance à être redondante et sans relief, de fait le livre ce lis bien et vite mais sans réel passion. En tout cas pour ma part, mais je suis actuellement tellement accro à l'univers de World Of Wacraft que tout les autres livres à côté me paraissent un peu fade.

J'ai beaucoup aimé le personnage d'Ezio il est simple loyal et sans peur. Il apprend vite il est doué et doit être joli garçon :-).
Leonard de Vinci m'a beaucoup plus, je ne connaissais pas cette facette du peintre , un petit bricoleur aux mains d'or.

 Une histoire général sympa, j'ai beaucoup accroché au début, pensant même que cela deviendrais un coup de coeur, mais malheureusement je trouve que l'histoire traine un peu trop en longueur inutilement. Je continuerai néanmoins la saga, mais comme celle des NAINS lu récemment, les suites ne feront pas parties de mes achats urgents.

Bilan hebdomadaire.

Bonjour tout le monde, En ce début de semaine, je peux enfin faire un bilan hebdomadaire qui tienne la route puisque j'ai bien ...